2012

Études pour un paysage amoureux

de Clément Schneider

Fiction

1h20


Soutiens : Région Bourgogne (Pays du Châlonnais), La fémis, Nicéphore Cité, Université de Dijon (CROUS), Département de Saône-et-Loire

Festivals :


Avec : Marion Tremontels, Pauline Guigou-Desmet, Anouchka Labonne, Hélène Bressiant, Adèle Cuny, Morgane Pisoni, Clément Durand, Charles Leplomb, Zoé Métivier, Marie Barge

Scénario : Chloé Chevalier, Clément Schneider

Production : Chloé Chevalier, Clément Schneider

Image : Anastasia Durand-Launay

Son : Baptiste Marie, Florent Castellani, Daniel Capeille

Décors :

Costumes : Ariane Cinquin

Montage : Anna Brunstein

XVIIe siècle.
Dans l’indolence et la tranquillité de l’été, six jeunes filles rêvent à l’amour. Désiré ou repoussé, consommé ou idéalisé, chacune d’entre elles expérimente, de près ou de loin, les délices et les tourments du sentiment amoureux. Parmi elles, Nina et Eulalie, deux sœurs liées par un profond attachement. Eulalie, l’aînée, attend le retour d’un fiancé parti faire fortune aux Amériques ; Nina, quant à elle, ne semble rien attendre. Au fil de neuf tableaux, le film déroule le destin de chacune de ces jeunes filles, rattrapées par la réalité d’un monde et d’une époque où l’on n’est pas libre lorsqu’on est une femme. Nina et Eulalie traversent chacune de ces histoires, tentent de comprendre et, peut-être, d’échapper à la fatalité de leur statut.