En production

Le sentier des asphodèles – un walkabout breton

de Maxime Martinot

essai documentaire

moyen-métrage


Soutiens : Bourse "Brouillon d'un rêve" (SCAM), Région Bretagne, CNC (Aide avant réalisation)


Avec : Marius Loris, Guillaume Jestin

Production : Clément Schneider

Direction de production : Louisa Fourage

Image : Raimon Gaffier, Pauline Pénichout

Son : Marion Cros

Montage : Léo Richard

Jean (incarné par le poète et historien Marius Loris), marche sur le sentier des asphodèles. Il déprime de voir son village qu’il connaît si bien échapper aujourd’hui à sa raison. Son monologue donne à entendre l’histoire réelle de ces lieux, tout en croisant ses habitants, et des scènes documentaires ou reconstituées, venues du passé comme du présent. De micro à macro, Jean explore autant l’histoire que les motifs géologiques, la faune et la flore, tout ce qui, matériellement, constitue un « territoire », et la marque de plusieurs décennies d’exode breton et de migrations.